VANDERBORGHT Paul


Biographie

Bibliographie

  • La Joie douloureuse, Ecrits du Nord, Charleroi, 1922
  • Messageries d'Orient, Paris, Les écrivains réunis, 1927
  • Plaine, Bruxelles, Labor, 1932
  • Hellade, Bruxelles, Labor, 1938

Textes


Respire avec la mer

Respire avec la mer dans la fin du soir d'Aout
Et mêle un peu ta vie à son haleine immense.
Ne crains rien car c'est l'heure où les géants sont doux,
Saint François marche sur les eaux... Tout recommence.
Nul tourbillon ... Rien que la paix d'un soir d'été
Ramenant à bon port l'orgueil des voiles fauves.
Bénis la mer pour l'instant de sérénité,
Pour ce credo confus qui t'éclaire et te sauve.
 
Respire et crois à la divinité du soir
Sans vouloir pénétrer le mystère de brume
Enveloppant l'horizon gris d'un peu d'espoir
Vers ce havre lointain où le phare s'allume.
 
Tu passeras comme le sable; mais ton coeur,
Battu des flots, aura connu sans le comprendre
L'hymne de marée haute et de pleine ferveur
Qui grandit jusqu'à Dieur l'amertume des cendres.

Commentaires


Aujourd'hui oublié, bien que Jean-Paul de Nola lui consacre une large place dans son anthologie, Les poètes de la rue des Sols, Paul Vanderbroght n'a été qu'un velléitaire élégiaque et néo-classique, à le juger par ses textes principaux.  Parmi ceux de se jeunesse, on peut retenir quelques pages émues, d'un Albert Samain qui aurait connu les pays lointains.  Parfois, une note satirique s'y glisse, plus incisive.

Editions Traces Bruxelles 1987 "La poésie francophone de Belgique"


Coordonnées