GUCCIARDO Salvatore


Biographie

Peintre, poète, dessinateur et illustrateur autodidacte, Salvatore Gucciardo est né le 8 septembre 1947 à Siculiana (Agrigento) en Italie. Il vit en Belgique depuis 1955. Après plus de 40 ans d’activité artistique, de rencontres enrichissantes et amicales, Salvatore Gucciardo se voit récompensé de plusieurs prix artistiques et titres honorifiques, tant en Belgique qu’en France et en Italie. Il a plus de quarante expositions personnelles à son actif. Il figure dans plusieurs dictionnaires, anthologies, catalogues édités en Belgique, France, Italie, Angleterre, Amérique. Il a illustré des contes, des romans, des recueils de poèmes, des revues… Ses œuvres on été acquises par le Musée Royal des Beaux-Arts de Charleroi, le Musée des Arts plastiques et graphiques de Mouscron, par la Ville de Bruxelles, la Ville de Châtelet, la Province de Hainaut, la Ville de Montermurlo (Italie), le Centre Culturel La Posterie à Courcelles. L'Académie de Paestum (Institution italienne, fondée par le poète Carmine Manzi en 1949 qui a comme objectif la promotion des lettres et des arts, des sciences, de l'archéologie et des médias), lui confère le titre d'Académicien pour avoir rénové les fastes de l'antique tradition littéraire, rendant actif et fécond l’échange culturel entre les poètes belges de langue française et l’Italie. En 2008, Le cénacle Européen de Poésie des Arts et Lettres de Paris lui décerne le Prix Européen du Livre d'art Botticelli 2008, pour l'ouvrage Salavatore Gucciardo par Anita Nardon,  membre de l'Association Internationale des Critiques d'Art. Salvatore Gucciardo a également reçu le Prix de l'Ambassadeur de l'Art et celui de la Reconnaissance Artistique et Culturelle lors de la Biennale Internationale de L’Ercole de Brindisi 2012.

Bibliographie

Méandres, Chloé des Lys, 2015.

Publications

"Le Regard du ciel et autres poèmes de Salvatore Gucciardo", dans le "Magie Poétique" du 9 février 2018. 

"La Trajectoire du doute et autres poèmes de Salvatore Gucciardo", dans le "Magie Poétique" du 13 mai 2018.

Prix 

: Lauréat de l'Artiste de la Paix 2015, Arte 74 En collaboration avec l?UNICEF et l'ONU, Italie. 

: Prix International Frédéric II 2015 Prix spécial de la Critique pour la Haute valeur Créative, Arte 74, Italie. 

: Prix International England Award 2014, Angleterre. 

: Prix Regards d'Auteur 2013, Italie. 

: Prix Ambassadeur de l'Art 2012, Italie. 

: Prix de l'Artiste International 2011, Italie. Bienfaiteur des Arts et de la Culture 2009, Italie. 

: Prix "Artista internazionale" decerné par l'Associazone internale galleria "Il collezionista" en 2011.   

: Prix Botticelli 2008, France.

: Prix Européen des Arts Léopold Sédar Senghor 2006, France.

Autres : XVIe Journée Mondiale de la Poésie à Paris, Au nom de la liberté,  Actes publiés sous la direction de Giulia Bogliolo Bruna, Éditions Yvelinedition, 2005.  XVIIe Journée Mondiale de la Poésie à Paris, Amarcord : Je me souviens, Actes publiés sous la direction de Giulia Bogliolo Bruna, Éditions Yvelinedition, 2006. XVIIIe Journée Mondiale de la Poésie à Paris, Femme, l'autre moitié du ciel, Actes publiés sous la direction de Giulia Bogliolo Bruna, Les Éditions d?en face, Jacques Reich, 2007.  

Sur Internet :   Gucciardo, Salvatore. Le profond secret. Disponible sur http://jean.dif.free.fr/Textes.htm Dossier "Salvatore Gucciardo". Disponible sur www.lechasseurabstrait.com/revue/Poèmes, 2624
Interview (24 février 2013) : www.passion-creatrice.com/ 3 poèmes disponibles sur http://lesbellesphrases.skynetblogs.be/

Textes


Extraits de Lyrisme cosmique :

Mes pensées s'entremêlent dans le lit de la rivière pour atteindre le vagin de l'espace.  

Par ton rôle de mère cosmique, tu peuples la galaxie d'embryons.  

Je me vois dénudé de mon rayonnement d'homme.

Je brandis mon étendard aux navires célestes, à l'union du couple, aux enfants qu'il engendre.  

Je tranche   la tête de l'hydre.                                                   

****    

Devant l'infinitude de l'univers, comment justifier notre présence sur terre.                            

****  

Je voyage dans la constellation pour embrasser l'éclat du monde.

Commentaires


20 poètes, Le Chasseur abstrait, 2012.

 

Bodson, Joseph. In : Reflets Wallonie-Bruxelles, La Pensée Wallonne, n° 29, 2011. A propos de Lyrisme cosmique. Charleroi : éd. Astro, 2011. "Salvatore jongle avec les astres, il a la tête dans les étoiles, pendant que nous cheminons sur nos terrestres sentiers. Je suis d’abord/un homme qui cherche ce qu’est la vie, nous dit-il en citant Michaux. J’aspire à la renaissance de l’homme, à la floraison de l’être. Il fait parfois songer à Blake et à ses Chants de l’innocence et de l’expérience, aussi bien par ses dessins que par ses textes. Un désir ingénu (au sens étymologique) de retrouver l’innocence perdue. Mais son paradis terrestre est un paradis de pierre et de lumière, où se propage, majestueuse, la musique des sphères. Le poète – l’homme – nous apparaît ainsi comme un être constamment affairé, courant d’un bout de l’univers à l’autre, de la montagne au gouffre : essentiellement actif, car il ne s’agit pas seulement de construire, mais aussi de défendre, de maintenir l’existant. Tous les verbes, ou presque, sont des verbes d’action ; pas de repos pour lui, mais une tension constante. Je peins les couleurs du temps/pour éteindre le feu au cœur des hommes (p.32). Une poésie éminemment sensuelle, dans laquelle l’union des amants entretient la vie et la fécondité du cosmos. Notre souffle saccadé/résonne dans les draps de l’espace (p.36). Une poésie très musclée, d’une grande force expressive".  

Salvatore Gucciardo. Lyrisme cosmique. In : Les Amis de Thalie : revue littéraire picturale, n° 68, 2011. Salvatore Gucciardo est bien connu des Amis de Thalie pour son œuvre picturale mais également poétique. C'est donc avec un indéniable plaisir que nous saluons la parution de son recueil « Lyrisme cosmique », superbement préfacé par Michel Bénard, et illustré par l'auteur lui-même. Ici, Salvatore Gucciardo nous dit son appartenance à l'Univers, ses rêves de fraternité et d'humanité, sa volonté à espérer en l'homme malgré ses turpitudes, ses lâchetés... Poète de la cosmologie, Salvatore Gucciardo sait aussi évoquer avec infiniment de délicatesse le monde de l'amour, sensoriel et spirituel... Tout autant talentueux poète que peintre, Salvatore Gucciardo psalmodie d'une plume flamboyante l'imaginaire qui l'habite, le métamorphosant en un possible chemin pour demain... Empruntons, ne serait-ce que le temps de la lecture, la route étoilée que trace pour nous le Poète!...  

Salvatore Gucciardo. Andrea Genovese. In : Belvédère, n°10, 2011. La baie s’ouvre aux arpenteurs de mers, aux architectes galactiques, aux bâtisseurs des mondes… Vigie des navettes spatiales, j’ensemence le sol astral de larves maritimes, de boutons de rosée, de voiles de verdures, d’animaux multiples. Peintre reconnu et primé, poète, dans ses vers comme dans ses tableaux, Salvatore Gucciardo, artiste belge d’origine italienne, explore les mystères du cosmos avec une grâce quasi musicale.  

 


Coordonnées

Courriel : gucciardo.salvatore@gmail.com
Site Internet : http://www.salvatoregucciardo.be/