PREVOST Didier


Biographie

"Né en 1973, à Etterbeek, j'ai grandi à coté de l'abattoir d'Anderlecht jusqu'à mes 18 ans. La vie et les aléas de ma vie privée m'ont amené à rencontrer, il y a 17 ans, celle qui allait devenir mon épouse et ma muse."

Bibliographie

"Sentiments", Éditons Éditlivre, 2015 

"De bric et de Broc", auto-éditions en collaboration avec le mosaïste Hugues Leroy, 2017.     

"Des vies, des pensées et des Muses", Demdel édition, 2018.

Textes


"Le jongleur de rimes"

27/01/2016

 

Ma vie a commencé un jour de 83

Je suivais des cours qui ne m’intéressaient pas

Quand à un moment donné l’instituteur changea de sujets

Et nous démontre qu’en chacun de nous un talent existait

Il nous donna un devoir à faire pour le lendemain

4 phrases qui devaient faire un refrain

Les 4 phrases en 2 minutes furent bâclées

Je pouvais enfin commencer à m’amuser

Quand le lendemain l’instituteur me demanda

En combien de temps j’avais fait ca

Histoire de le narguer

Je lui dis la vérité

Et il me répond

que c’était très bon

que mon talent je devais le développer

que ça pouvait même devenir ma meilleure manière de m’exprimer

 

Depuis je suis devenu un jongleur de rimes

C’est la seul manière par laquelle je m’exprime

 

Le temps a passé

Et je ne me suis jamais vraiment arrêté

En 85 en trainant chez un libraire

Je tombe Sur un recueil de Monsieur Prévert

Je me rend compte que le francais est le plus belle lanque pour la poésie

Et apprendre à maitriser cette langue devient mon nouveau défi

J’y arrive petit a petit

Commence à écrire de nouvelles poésies

Un monde nouveau s’ouvre a moi

Remplis de poètes tels que Renaud, Brel ou Ferrat

 

 

Depuis je suis devenu un jongleur de rimes

C’est la seul manière par laquelle je m’exprime

 

Montrant mes textes dans mon cercle d’amis

Ils veulent tous que je les récite aussi

Mais la vie passe par la

Et même si je n’y trouve pas ma voix

Il faut bien travailler

Car dans cette société

La poésie n’est pas considérée

Tout simplement comme un métier

 

Je ne me suis pas intégré

J’ai mis mes rêves de coté

Sans jamais renoncer

A mettre sur papiers

Mes peines et mes pensées

Sans jamais renoncer a jongler

 

Car je ne suis qu’un jongleur de rimes

C’est la seul manière par laquelle je m’exprime

 

Un jour pourtant en 2005 je vois à la télé

Un mec avec sa bequille vissée à son poignet

Ce qu’il dit et fait je le comprends

Et les rimes qu’il exprime

J’en ai les même racines

 

Mais je n’ai ni sa voix , ni son talent

Et les rêves ne nourrissent pas mes enfants

Je ne suis même pas poète vu que je ne suis pas édité

Je continue a mettre mes rêves de coté

Tout en ne trouvant pas ma place dans une société

Avec laquelle je n’arrive pas à communiquer

 

 

Car je ne suis qu’un jongleur de rimes

C’est la seul manière par laquelle je m’exprime

 

Vu que l’art est synonyme de liberté

Je crée mon blog de poésie

Des lecteurs sont intéresséq

Et réagissent aussi

En 2014 C’est par ce biais

Que je suis contacté

Par une romancière au caractère bien trempé

Qui m’invite a boire un café

Qui arrive à me convaincre que ma poésie sera éditée

Qui arrive à me convaincre de recommencer à rêver

j’envoie un condensé de trente de poésie à un éditeur qui directement croit en moi

qui est persuadé que mes textes sont bon et me fait signer un contrat

 

pour le faire connaître

je fait le tour des libraires

j'y lis mes poèmes

et les gens aiment

ils disent que ma voix

à mes textes donne plus de poids

que je devrais faire comme l'homme à la béquille

pourtant je me sens tellement petit à coté de lui

 

Car je ne suis qu’un jongleur de rimes

C’est la seul manière par laquelle je m’exprime

 

L'idée fait son chemin

et j'en parle à quelques copains

qui décident de prendre les choses en mains

et veulent accompagner mon destin

 

la suite elle est connue

je suis monté sur scène un peu ému

je vous récite mes rimes

et enfin je m'exprime

J'avance mais je ne sais pas jusqu’où

car cela dépend en fait de vous.

 

Quoi qu'il arrive je continuerai à jongler

Car maintenant vous le savez

c'est la seul manière que j'ai

de m'exprimer.

Commentaires