CONFÉRENCE : "Maîtrise du français et intégration. Des idées reçues, revues et corrigées"

Dans le cadre de la Fureur de lire 2018, la Maison de la Poésie et le Club Richelieu de Namur vous proposent une rencontre avec le sociolinguiste et professeur à l'Université Catholique de Louvain : Philippe Hambye

 

On entend souvent dire que les personnes issues de l’immigration ne sont pas (ou sont mal) intégrées dans la société belge. Certains parlent d’un « échec » de l’intégration. De tels discours s’appuient sur une idée souvent très floue de l’intégration qui rend difficile tout débat de fond.

Un Guide propose de partir à la chasse de ces idées reçues... Que signifie intégrer et s’intégrer ? Que peut-on légitimement attendre de la part des personnes s’installant dans un nouveau pays ? Qu’est-ce que les autorités et les citoyens de ce pays doivent mettre en place pour intégrer effectivement les nouveaux arrivants ?... Des idées reçues, revues et corrigées.

 

C’est à la demande de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et plus spécifiquement de son Service de la langue française que des chercheurs ont mené en 2012 une enquête dans le but d’étudier la façon dont les Belges francophones se représentaient les rapports entre langues, immigration et intégration.

Dans la collection "Guide" destinée au grand public, le service de la Langue française publie l'essentiel de la recherche de Philippe Hambye et Anne-Sophie Romainville sur les stéréotypes en matière de langues, d'immigrations et d'intégrations. Une belle remise en question de ces évidences jamais totalement fondées, diffusées dans les médias en ce compris Internet, et qui nous habitent tous.

 

Philippe Hambye est professeur de linguistique française à l’Université de Louvain (UCL, Louvain-la-Neuve, Belgique) où il est rattaché au Centre de recherche Valibel – Discours et Variation et à l’Institut Langage & Communication. Il y mène des recherches, qui relèvent de la sociolinguistique, de l’analyse du discours et de la sociologie du langage, et qui visent à saisir le rôle que jouent différents processus sociaux liés au langage dans la (re)production des rapports de pouvoir. Ses travaux portent principalement sur les idéologies linguistiques dans l’espace francophone, sur les pratiques langagières en milieu scolaire et en milieu de travail, sur les politiques linguistiques, et sur les discours de légitimation des inégalités sociales.

 ***

Informations et réservation (souhaitée) : 081/22.53.49 - info@maisondelapoesie.be - www.mplf.be
Date et horaire : jeudi 11 octobre 2018 à 19h
Prix : 5€ - 2€ (seniors et étudiants) - Accessible au tarif Article 27 - Réduction Carte Prof

 

    

 

Date(s)






Lieu


Maison de la Poésie rue Fumal 28 5000 Namur